Le mercredi soir 16 novembre, au BEL (Tour & Taxis, Bruxelles), devant plus de 200 personnes, le jury national a annoncé les nominés et le lauréat du Grand Prix des Générations Futures 2016.
Le lauréat est l’entreprise bruxelloise PermaFungi. La coopérative Les Compagnons de la Terre (Liège) et le Duurzaamheidskantoor UGent (Flandre orientale) ont également été nominés par le jury.
Le jury en a profité pour souligner la grande qualité des 12 finalistes.
 

Lauréat 2016

Permafungi

"Le jury a souhaité nommer PermaFungi car cette démarche entrepreneuriale se décline à 360°, par la mise en place de nouveaux procédés de production et de commercialisation, une certaine diversification qui vise à rendre leur business model soutenable, mais aussi une forte dose de sensibilisation et de soutien à d’autres organisations qui souhaiteraient se lancer dans la même voie, en mettant entre autres à disposition leurs procédés en open source. Ils sont devenus en peu de temps emblématiques de l’économie circulaire, et leur innovation réside dans le fait d’en appliquer le concept dans un nouveau secteur et avec un nouveau produit. Et si d’autres les ont suivis – et il est fort à parier que dans les années à venir d’autres copycats pousseront comme des champignons –, si d’autres se sont lancés, en poussant parfois la logique encore plus loin, le rôle d’inspirateur de Permafungi n’y est pas pour rien.


Outre une vision entrepreneuriale à 360°, c’est vraiment l’aspect exemplaire et la portée du projet que le jury a voulu mettre en avant par ce choix. PermaFungi est en effet emblématiques non seulement du modèle de l’économie circulaire, mais également d’un nouveau modèle de développement par essaimage en réseau plutôt que par croissance propre et exclusive. C’est ce rôle d’exemple et d’ambassadeur, fondé sur une base entrepreneuriale solide, que le jury a souhaité mettre en avant en les proclamant lauréat du Grand Prix des Générations Futures 2016." (Argumentaire du jury)

Nominés 2016

"Le jury a apprécié une approche globale à 360° qui revêt un potentiel certain de transformation de la société. Malgré le jeune âge du projet, le jury a constaté une certaine maturité qui se construit déjà depuis de nombreuses années au sein de la Ceinture aliment-terre liégeoise (réseau d’acteurs engagés dans la transformation en profondeur du système alimentaire de la région) dont ils émanent. Le jury veut souligner également leur vision de long terme, dont le bail emphytéotique qu’ils ont contracté sur le terrain témoigne.
Dans un contexte où de plus en plus d’initiatives voient le jour pour se réapproprier la terre, les Compagnons de la Terre poussent très loin la démarche, en intégrant non seulement des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement, une création d’emploi et plus largement de prospérité locale, une dimension de solidarité internationale, mais également une démarche de gouvernance participative très forte. C’est cette approche intégrée qui leur confère selon le jury une réelle valeur d’exemple, non seulement pour le secteur de la production alimentaire mais pour tous ceux qui entreprennent une activité économique de production."
(Argumentaire du jury)

"Le Duurzaamheidskantoor (« bureau du développement durable ») de l’Université de Gand constitue un bel exemple de l’impact que peut avoir une initiative quand elle prend réellement racine dans le terrain et se décline dans tous les départements d’une organisation. Le jury est conscient du fait que le monde universitaire est un monde dans lequel il n’est pas toujours facile de faire bouger les lignes, et veut souligner dans ce contexte l’impact que réussit à avoir le « bureau » dans une des plus grosses universités du pays. Un des facteurs déterminants de cet impact que le jury a voulu souligner est le rôle de trait d’union que le « bureau » joue depuis plusieurs années. Ouvert à tous les acteurs qui promeuvent le développement durable au sein de l’université, comme le groupement d’étudiants UGent1010 et l’association Transitie UGent, il se fait également le relai des multiples initiatives de développement durable qui naissent sur le campus et de leurs fortes ambitions auprès des autorités académiques, induisant une durabilisation des politiques mêmes de l’université. Le jury ne doute pas qu’à l’avenir, le développement durable trouvera une place de plus en plus grande également dans l’enseignement dispensé à l’Université de Gand.
En transformant le monde universitaire, par effet boule de neige on touche une grande partie du futur de la société. Et c’est ce rôle important et exemplaire pour le monde académique, de que le jury a souhaité mettre en avant."
(Argumentaire du jury)

GP 2016

Prix du Public

Le gagnant du Prix du Public a également été annoncé à cette occasion. Près de 4.500 votes ont été enregistrés du 5 octobre au 15 novembre !

Le gagnant est Infirmiers de rue (Bruxelles).

 

> Voir l’album photo complet de la cérémonie du 16 novembre
 

Grand Prix des Générations Futures 2016

Le développement durable au quotidien!
Fondation pour les Générations Futures
2016